Le guide de votre bien-être à domicile

Allergie au lactose

posez vos questions

Seuls les champs marqués d'un * sont obligatoires.

intolérance au lactose?

Mon fils, âgé actuellement de 20 ans, subit depuis son enfance un écoulement nasal de l'arrière gorge et une rhinite chronique. Il est constamment ballonné et prend du poids. Personne n'a pu le traiter. Bébé, il souffrait d’eczéma d'une intolérance récurrente au lactose. Et que peut-il faire pour se sortir de cette situation très inconfortable pour lui. Merci de votre aide si cela est possible

Bonjour,

Selon les symptômes que vous décriviez, il peut s’agir en effet d’une allergie mais pour connaitre la vraie cause ou l’agent allergène, il faut consulter un médecin ou un allergologue pour un traitement efficace. Déjà, il est préférable qu’il évite les aliments contenant du lactose pour voir si son état s’améliore ou si rien ne change.

Liste d'aliments

Existe-t-il une liste type d'aliments sans lactose ? Lesquels ? Où les trouver ? Et vous serait-il possible de m’envoyer la liste ? Merci d'avance

Bonjour,
En faisant des recherches sur internet, vous pouvez trouver facilement une liste non exhaustive d’aliments sans lactose. Vous pouvez par exemple vous référer à ce site : http://sanslactose.tk/?type=categorie&id=12&nom=Teneur%20en%20lactose

Consommation de lait

Chaque jour 10 mn après le petit déjeuner je dois aller en urgence aux toilettes. Je dois supprimer ma consommation en lait ? Allergie ? Comment traiter ?

Bonjour,
En effet, il se peut que vous souffriez d’une intolérance au lactose. Nous vous conseillons de supprimer tous aliments contenant du lactose pour ensuite vérifier s’il y a amélioration ou pas. Si les symptômes s’arrêtent avec l’arrêt de la consommation de produits contenant du lactose, c’est la cause en effet.

La prévention des symptômes de l'intolérance au lactose chez les enfants

A propos des symptômes de l’intolérance au lactose. Pouvez-vous m’expliquer, comment les prévenir chez les enfants ?

En général, il existe différentes méthodes de prévention des symptômes de l’intolérance au lactose chez les enfants. En effet, pour les prévenir vous pouvez d’abord remplacer le lait par du lait sans lactose (ce type de lait n’est pas recommandé pour les enfants âgés de moins de 2 ans, puisqu'il n’est pas disponible à 3,25 % de matière grasse); ou une boisson de soya ou de riz enrichie. Vous pouvez également ajouter des gouttes de lactase synthétique au lait afin de décomposer le lactose. Enfin vous pouvez donner à votre enfant des comprimés de lactase à croquer, juste avant qu'il ne consomme un aliment contenant du lactose.

Les produits laitiers mieux tolérés en raison par exemple de leur faible teneur en lactose

Existe-t-il des produits laitiers mieux tolérés que d’autres, en raison par exemple de leur faible teneur en lactose ?

Exactement, il existe des produits laitiers mieux tolérés que d’autres en raison de leur faible teneur en lactose. Par exemple, le lait entier contient 5 % de lactose. Par contre, les yaourts, la crème fraîche ou les crèmes glacées en contiennent 3 à 4 %. En fait, du moins bien toléré au mieux toléré, on trouve d’abord le lait écrémé, puis le lait demi-écrémé, le lait entier, le lait entier chocolaté et les préparations à base de lait. Plus le lait est complexe et plus il fait l’objet de préparations diverses, moins vite il passe l’estomac et moins il cause de problèmes d’intolérance au lactose.

Les conséquences de la diminution de la capacité de digérer du lactose à l’âge adulte

A propos de la diminution de la capacité de digérer du lactose à l’âge adulte, quelles en sont les conséquences ?

En ce qui concerne la diminution de la capacité de digérer du lactose à l’âge adulte, les conséquences sont très variables, et bien souvent passent inaperçues des principaux intéressés. En fait, l’activité de la lactase (ou enzymes digestives) diminue, mais il en reste toujours. Certaines personnes supportent jusqu’à 50 g de lactose, d’autres sont intolérantes avec 3 g. Ces dernières risquent évidemment plus d’avoir les symptômes de l’intolérance au lactose comme les troubles digestifs, les ballonnements, les diarrhées, etc.

Quelques conseils pratiques à propos de la consommation des produits laitiers

En tant que personne allergique au lactose, quels conseils pratiques pouvez-vous me donner à propos de la consommation des produits laitiers ?

En général, une personne intolérante au lactose peut tout à fait consommer des produits laitiers, en les adaptant à sa tolérance personnelle. Pour vous, voici quelques conseils pratiques à propos de la consommation des produits laitiers :
• Fractionnez les prises de lait et varier avec les produits laitiers ;
• Consommez du fromage, qui ne contient que très peu de lactose ;
• Privilégiez la consommation de yaourts ou laits fermentés, car les bactéries lactiques ont en partie prédigéré le lactose ;
• Maintenez la consommation de petites quantités de lait ;
• Incorporez le lait dans les préparations ;
• Evitez le lait à jeun et en trop grande quantité.

Les différences qui existent entre intolérance au lactose et allergie au lait

Pouvez-vous m’expliquer les différences qui existent entre intolérance au lactose et allergie au lait ?

En réalité, l’intolérance au lactose est souvent confondue à tort avec une allergie au lait, or il s’agit de deux phénomènes tout à fait différents. Pour pouvoir vous expliquer leurs différences, il paraît utile d'évoquer brièvement leurs caractéristiques:
• Tout d’abord, l’allergie au lait est caractérisée par une réaction immunitaire face à un allergène alimentaire, le plus souvent une protéine du lait. En général, elle est bien plus grave qu'une intolérance au lactose et touche surtout les enfants.
• L’intolérance au lactose, par contre, atteste de l'absence totale ou partielle de lactase ou enzymes digestives assurant soit le processus de digestion d'un nutriment, soit sa métabolisation. Elle ne suscite pas de réaction du système immunitaire.

Les traitements pour l’intolérance au lactose

Existe-t-il des traitements pour l’intolérance au lactose ?

Bien sûr, comme toute d’allergie, l’intolérance au lactose peut être traitée. En effet, un « régime sans lactose » (ou sucre de lait) pourrait supprimer les symptômes liés à cette pathologie. Cependant, le régime n’est pas strict pour tous car il dépend de la concentration de lactase de chacun. On peut également traiter l’intolérance au lactose à l’aide d’une « lactase synthétique ». En fait, ce second type de traitement consiste à augmenter le taux de lactase du patient.

Les tests qui consistent à diagnostiquer l’intolérance au lactose

Si je me trompe, il existe plusieurs tests qui consistent à diagnostiquer l’intolérance au lactose. Quels sont-ils ?

l’intolérance au lactose. Quels sont-ils ?
Exactement, plusieurs tests peuvent être utilisés pour diagnostiquer l’intolérance au lactose. Cependant, le médecin est la seule personne qui est en mesure de poser un diagnostic définitif de l’intolérance au lactose. Voici quelques tests qui permettent de la diagnostiquer:
• Le Test de Tolérance au Lactose qui consiste à mesurer le taux de glucose dans le sang après ingestion d'une quantité déterminée de lactose.
• Le Breath Hydrogen Test qui consiste à évaluer la présence d'hydrogène dans l'air expiré par le patient avant et après l'ingestion de 10 grammes de lactose en solution.

Les symptômes de l’intolérance au lactose

A ma connaissance, les symptômes de l’intolérance au lactose peuvent se manifester dans les minutes, les heures ou les jours suivant l'ingestion de lactose. Pouvez-vous me citer quelques uns de ces symptômes ?

Effectivement, les symptômes de l’intolérance au lactose peuvent se manifester dans les minutes, les heures ou les jours suivant l'ingestion de lactose. Cependant, les personnes intolérantes au lactose ne souffrent que d'un ou de deux de ces symptômes. Voici quelques symptômes de l’intolérance au lactose :
• Des ballonnements et flatulences ;
• Des diarrhées ;
• La constipation ;
• Des douleurs et crampes abdominales ;
• Des vomissements (chez l’enfant).

Devenir intolérant au lactose

Pouvez-vous m’expliquer, comment devient-on intolérant au lactose ?

Tout d’abord, le lactose ou sucre de lait est composé d’une molécule de glucose et d’une molécule de galactose. Cependant, le corps humain ne peut pas assimiler le lactose tel quel. C’est pourquoi le corps produit, au niveau de l’intestin, une enzyme appelée lactase qui scinde le lactose en glucose et galactose. Une fois séparés, ces deux sucres sont absorbés à travers les intestins. En fait, les bébés et enfants ont naturellement beaucoup d’enzyme lactase dans l’intestin, c’est pourquoi ils digèrent très bien le lait. Mais en grandissant, l’être humain a une tendance naturelle à produire de moins en moins de lactase, parfois même plus du tout une fois à l’âge adulte. Par conséquent, le lactose n’est plus dégradé, il stagne tel quel dans l’intestin provoquant des symptômes de l’intolérance au lactose tels les ballonnements, gaz, etc.

L'allergie au lactose en question

En réalité, c’est quoi une allergie au lactose ?

Pour votre information, l’allergie ou l’intolérance au lactose est l’incapacité à digérer le lactose ou sucre de lait. En fait, cette intolérance est la conséquence directe d'une production insuffisante voire totalement absente de lactase (ou enzymes digestives) par l'organisme. On parle dès lors d'alactasie partielle ou totale selon que l'organisme concerné fabrique peu ou pas du tout de lactase.